Anacapri

Jusqu’à la fin du XIX siècle la seule voie d’accès pour arriver à Anacapri, c’était un escalier de 800 marches.

Aujourd’hui, il est possible d’arriver à Anacapri en voiture, taxi et bus, par la petite route ou on se croise à peine (la seule sur l’île!), une monté vertigineuse de 275 mètres, gare au piétons qui se trouveraient en bordure de rue! Cette rue traverse les zones de villas avec une luxuriante nature tout autour. 

Anacapri, avec ses vue bluffantes qui ont enchanté de nombreuses artistes, scientifiques et industriels qui ont décidé de résider définitivement sur cette île, est un village agricole, c’est plutôt à Capri qui se passe la dolce vita du jet set.

Le centre historique d’Anacapri est un lieu où il est encore possible de se promener tranquillement parmi les places silencieuses et les rues colorées par les des géraniums et des bougainvilliers.

L’arrêt de bus principal est Piazza Vittoria (toujours annoncé par le chauffeur).

Ici, au-dessus de la volée d’escaliers, se trouve le télésiège pour atteindre le sommet du Monte Solaro et la Via Capodimonte, la route qui mène au musée de la Villa San Michele et au belvédère surplombant le golfe de Naples.

De la Piazza Vittoria, vous arrivez à Via Giuseppe Orlandi, la rue piétonne avec de petites boutiques d’artisanat qui traverse le centre historique d’Anacapri.

Des excursions sont organisé tous les jours avec la possibilité de visiter Anacapri avec un guide locale.

Monte Solaro Anacapri

Que voir à Anacapri

Mont Solaro à Anacapri

Ici le regard n’a pas de frontières: en arriva a voir toute l’île de Capri, face au Vésuve et au golfe de Naples et la Péninsule de Sorrento. Plus loin les montagnes de la Calabre, les Apennins et la Côte Amalfitaine avec les îlots des Galli.

Le moyen le plus simple pour se rendre au Monte Solaro est certainement de prendre le télésiège. En 12 minutes vous serez au sommet. Le télésiège part de la Piazza Vittoria à Anacapri.

Si vous en avez envie, vous pouvez aussi y arriver a pied: cela prend environ une heure et demie.

La maison rouge à Anacapri

En descendant la Via Giuseppe Orlandi après quelques minutes, vous tomberez sur le profil singulier de la Maison Rouge, une résidence historique peinte en rouge pompéien et caractérisée par différents styles architecturaux.

Jusqu’au 1899, la Maison Rouge était habité par le colonel américain John Clay MacKowen, arrivé en Italie immédiatement après la guerre civile américaine.

Le colonel emrembourra sa villa de découvertes archéologiques qu’il récupéra pendant ses promenades le long des sentiers de Capri, transformant sa maison de Capri en un véritable centre culturel.

Aujourd’hui la maison est un musée et il est possible d’admirer des peintures signées par des artistes importants tels que Barret, Carelli, De Montalant, Carabain, Lovatti, Hay, Casciaro, Vianelli.

Ici aussi sont aussi conservées les statues récupérées sur les fonds marins de la Grotte Bleue.

L’église de Saint Michel à Anacapri

Quelques pas après la Maison Rouge, une rue latérale mène à la Piazza San Nicola et à l’église de San Michele Arcangelo.

Cette construction baroque, construite entre les XVIIe et XVIIIe siècles, est l’une des principales attractions de l’île grâce au sol en majolique représentant l’expulsion d’Adam et Eve du paradis terrestre. 

L’église de San Michele Arcangelo est née d’un projet de l’architecte Antonio Domenico Vaccaro et le sol est l’œuvre du maître napolitain Leonardo Chiaiese.

Eglise de Santa Sofia à Anacapri

De retour à Via Giuseppe Orlandi, continuez en descente pour rejoindre l’église de Santa Sofia, le principal édifice religieux d’Anacapri.

Construite au XVIe siècle sur le site de l’ancienne paroisse de Santa Maria di Costantinopoli, l’église de Santa Sofia se caractérise par la voûte en berceau de la nef centrale et la façade aux lignes baroques qui cache en partie l’ancien clocher achevé en XVIII siècle.

L’église de Santa Sofia donne sur une petite place avec un sol en brique rouge et des bancs en marbre décorés par l’artiste local Sergio Rubino.

Piazza Boffe à Anacapri

En descendant les escaliers du côté de la place dominée par l’église de Santa Sofia, il est possible de se perdre dans ce dédale de ruelles qui mènent à Piazza Boffe, l’un des plus anciens quartiers d’Anacapri. 

Ici, il est possible d’admirer les voûtes en berceau des anciennes maisons construites par les maîtres maçons. 

Le 13 juin, la Piazza Boffe accueille une partie de la procession dédiée à Sant’Antonio, le saint patron d’Anacapri, et s’anime de lumières et de couleurs pendant les jours de fête de septembre.

Où dormir à Anacapri

Où dormir à Anacapri

Anacapri est la deuxième ville de l’île. Elle est situé plus en haut de Capri et offre une expérience plus calme par rapport à la bondée ville de Capri.

Les nuits sont plus calmes, et vous pouvez profiter de vues splendides sur la mer, les vignobles et les oliveraies de l’île.

L’offre hôtelière est assez large, il y a beaucoup d’hotel et d’autres type d’hébergements disponible et les tarifs d’hébergement sont moins chers de la ville de Capri.

Comparez des hôtels pas chers et des offres d’hébergement avec HotelsCombined. Insérez vos dates et cherchez parmi des milliers d’offre la plus adaptée à vos exigences.

Vous ne voyez pas le masque de recherche? Désactiver Adblock du navigateur.

D’autres articles

Consultez ces autres articles qui pourraient vous intéresser.

Comment se déplacer sur l'île bleue

Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez gratuitement le guide!

Insérez votre prénom et votre adresse email pour vous inscrire gratuitement à notre lettre d'information et téléchargez le guide "Comment bouger à Capri".

 

C'est bien! Vous vous êtes inscrit à la newsletter sur la Campanie.

Share This